Nos évènements

Suivez toute l'actualité de notre école ainsi que les évènements à venir.

MESURES RESTRICTIVES - COURS & FORMATIONS

MESURES RESTRICTIVES - COURS & FORMATIONS

Suite à la décision du Conseil fédéral, nous vous informons qu'aucun cours n'aura lieu jusqu'au dimanche 19 avril 2020.

Nous nous efforçons de trouver des solutions et nous reviendrons vers vous dans les meilleurs délais afin de vous informer des changements. Par conséquent, si vous êtes inscrits/es à un cours durant cette période, nous vous remercions d'être patients/es et de veiller à bien contrôler vos emails et vos spams, une alternative vous sera proposée.

En vous remerciant de votre compréhension, nous vous souhaitons un temps serein et nous nous réjouissons d'ores-et-déjà de vous revoir en pleine forme, lors de votre prochain cours quand toute cette période sera derrière nous.

Toute l'équipe Usha Veda vous  souhaite plein de force et de courage! PRENEZ SOIN DE VOUS !

Partagez cet article

Protégez-vous, restez heureux!

Protégez-vous, restez heureux!

« Tu ne peux contrôler tous les événements qui t'arrivent, mais tu peux décider de ne pas être réduit à eux. Essaie d'être un arc-en-ciel dans le nuage d'autrui. Ne te plains pas. Fais tout ton possible pour changer les choses qui te déplaisent et si tu ne peux opérer aucun changement, change ta façon de les appréhender. »  Maya Angelou

Cher amis,
Nous sommes confrontés à un défi majeur... un défi qui nous touche tous et qui touche nos proches. En même temps, nous sommes sous l’influence d’instincts de survie qui veulent nous isoler et nous retirer du contact avec les autres, qui créent la séparation, la peur, la colère, le jugement… Cependant, nous pouvons aussi utiliser d’autres lunettes, changer notre angle de vue. Malgré le temps présent plein d’anomalies et de paradoxes, nous pouvons modifier notre manière de penser.

La méfiance et la souffrance sont omniprésentes à un moment où nous avons le plus besoin d'un véritable contact affectueux les uns avec les autres. C'est le remède à l'aspect inutile de la peur collective, car la qualité des soins et de la connexion entre nous régule la réponse aux menaces dans notre cerveau et apaise les nerfs du stress qui sont naturellement activés dans ce type de situation. 

En ce moment historique où, partout dans le monde, se réactivent certaines idéologies et politiques discriminatoires, rappelant avec force un passé mesquin, un virus arrive ; ceci nous fait expérimenter que, en un instant, nous pouvons nous aussi devenir les discriminés, les exclus, ceux que l’on bloque aux frontières, qui amènent les maladies. Même si nous n’y sommes pour rien, même si nous sommes blancs et occidentaux.

Dans ce temps où tout est accéléré, où nous avons tendance à courir partout, où nous nous dispersons… Subitement, nous sommes contraints de faire une pause ; tout à coup, on nous dit STOP, tous à la maison, pendant des jours et des jours. Dans une dimension où les relations, la communication, la sociabilité, se jouent essentiellement dans le monde virtuel des réseaux sociaux, nous donnant l’illusion de la proximité, le virus nous enlève la proximité, celle qui est bien réelle: personne ne doit se toucher, pas de bises, pas d’embrassades, on nous impose le froid du non-contact, la distance avec les autres. Depuis quand avons-nous pris ces gestes de tendresse et de connexion pour acquis? Depuis quand est-ce devenu un automatisme ?

Dans un climat social où penser à soi et à son ethnie est devenu la règle, le virus nous envoie un message clair : la seule manière de nous en sortir, c’est la collaboration, le partage des responsabilités, une vision commune, la réciprocité, le sens de l’appartenance, la communauté, se sentir faire partie de quelque chose de plus grand, qui peut prendre soin de nous et dont il faut prendre soin.
La responsabilité partagée, sentir que de nos actions dépendent non pas seulement de notre propre sort, mais du sort des autres et de tous ceux qui nous entourent. Que nous dépendons d’eux.

Alors, si nous arrêtions la "chasse aux sorcières", si nous arrêtions de nous demander « à qui la faute » et « pourquoi tout est arrivé » ? Si nous nous interrogions plutôt sur ce que nous pouvons apprendre de cette situation. Je crois que nous avons tous beaucoup de matières à réflexion et beaucoup de choses à faire.  La loi cosmique nous rappelle, de manière évidente et au prix fort, qu’avec un virus, nous devons guérir, grandir et contribuer à un monde meilleur.

Prenons ce STOP imposé comme une invitation à l’introspection ; c’est l’opportunité de renforcer notre cœur, siège de notre système immunitaire, d’apprendre à gérer et vivre notre vie avec gratitude quoi qu’il arrive autour de nous. Ce moment nous offre l’occasion d’élever notre niveau de conscience et de construire notre résilience intérieure face aux défis actuels et futurs.

De récentes études comme l’épigénétique mais également des recherches au niveau psycho-neurologique expliquent l’impact des pensées sur l’immunité. La pratique spirituelle quotidienne agit comme une lessive énergétique au niveau des corps subtils, des chakras et, par conséquent, au niveau des pensées et des émotions. Ainsi, les pratiques comme la méditation, le yoga, les prières, la compassion, la gratitude, la contribution, le respect des anciens et des enseignants ont autant d’impact sur l’immunité qu’une hygiène de vie irréprochable. Dans le cas opposé, le stress, le chagrin, la colère, l’amertume, la méfiance peuvent affaiblir le système immunitaire et diminuer Ojas.

Quelques suggestions :
À part les antiviraux classiques comme ravintsara, tea tree, saro, laurier noble… deux HE peuvent éveiller le chakra du cœur en ce moment :

Rosalina:
antiviral puissant, cette he éveille l’innocence du cœur (le virus n’est pas dangereux pour les enfants qui ont le cœur ouvert).

Thym linalol:
antiviral puissant qui éveille aussi le sens communautaire.

Après avoir effectué vos routines matinales, appliquez chaque matin au réveil 1 – 2 gouttes de rosalina et de thym linalol sur le cœur et sur le thymus.

Frictionnez également l’intérieur des bras avec quelques gouttes de PROTECTION & GUÉRISON (synergie récemment proposée).

Faites un nettoyage de l’aura. Vaporisez vos mains avec l’hydrolat de palo santo. Faites un massage aurique, puis secouez votre corps pendant 3 – 4 minutes. Puis penchez-vous en avant, touchez la terre et en vous levant, imaginez que vous ramenez l’énergie de la terre vers le ciel. Faites ceci quelques fois.

Prenez une posture de méditation confortable (si vous pratiquez la méditation vous pouvez faire votre rituel habituel). Fermez les yeux et humez un instant le flacon de thym linalol. Pensez aux personnes qui sont importantes dans votre vie, les personnes que vous aimez, mais également les êtres avec lesquels la relation est difficile en ce moment. Dites 28 fois le mot ENSEMBLE dans un rythme de 7, ce qui signifie que vous faites chaque fois une pause après 7 fois. Puis humez un instant le Rosalina. Faites une prière de gratitude, remerciez pour votre vie, les gens que vous aimez, la nature, les animaux et ressentez cette gratitude au niveau de votre cœur.

Adoptez une alimentation sattvique, c’est-à-dire composée d’aliments frais, biologiques dont la consommation de viande et poissons ne dépasse pas les 10% de l’alimentation au total. Des repas préparés avec amour et dans l’harmonie et la paix, utilisez abondamment des épices comme le gingembre, le curcuma, le poivre, le thym, l’origan, etc. qui stimulent Agni. Mangez avec conscience, joie et sans stress. Mangez 3 fois par jour, des repas chauds à des heures fixes. Respectez votre foie. Renoncez à l’alcool, sucres, les produits laitiers qui fragilisent les voies respiratoires. Buvez de l’eau chaude avec des hydrolats comme : palo santo, shiso, romarin verbenon, carotte… Mangez abondamment des légumes verts. Réduisez le café, car il stresse les surrénales et vous affaiblit davantage.

Pratiquez des postures de yoga qui ouvrent la poitrine comme le cobra, le poisson ou le pont. C’est également l’occasion de partager un moment de yoga avec ses enfants.

Nettoyez quotidiennement les sinus (fait partie des routines ayurvédiques). On peut utiliser du plasma marin ou un spray nasal aux hydrolats (myrte, eucalyptus, lavande).

Diffusez quotidiennement des HE. Utilisez des HE « bonnes pour le moral » comme la mandarine, la bergamote, l’orange, la pruche… Choisissez parmi des synergies Oshadhi comme : Rêve d’hiver, Méditerranée, Félicité, Petit prince, Énergie, Enchantement, Trois Soleil…

Riez et chantez souvent et de bon cœur. Le rire et le chant font vibrer le chakra du cœur, siège du système immunitaire. Donc, regardez des comédies peut s’avérer thérapeutique.

Dormez suffisamment, couchez-vous tôt et levez-vous tôt… Pour améliorer la qualité de votre sommeil : Ne regardez pas les nouvelles le soir. Le soir, buvez de l’eau chaude avec l’HA de fleurs d’oranger, de lavande ou de marjolaine.

Prenez un bain avec quelques gouttes d’une HE relaxante comme la lavande vraie, les petitgrains, la marjolaine ou également le vétiver pour bien s’ancrer.

Humez le flacon de petitgrain mandarine avant de dormir et citez le mantra SA TA NA MA en vous endormant. Il purifie le subconscient et harmonise les fonctions des glandes pituitaire et pinéale.

Protégez-vous, restez heureux, nous vous souhaitons un temps serein, plein de révélations et d’intégration spirituelle. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous revoir en pleine forme, lors d’une rencontre ou d’un cours quand toute cette période sera derrière nous.

Nous sommes tous connectés et ensemble, nous allons grandir et surmonter cette période turbulente.

Avec toute ma considération.

Partagez cet article

Nouveaux horaires d'appels!

Nouveaux horaires d'appels!

Bonjour à tous! Veuillez prendre note de nos nouveaux horaires d'appels chez Usha Veda, valables dès le mercredi 18 mars: 9h à 11h et 14h à 16h et ceci jusqu'à nouvel avis.

Toute l'équipe vous remercie pour votre compréhension et vous souhaite plein de force et de courage!

Partagez cet article
Voir articles précédents